Actualités

Accueil articles La COP 23, les enjeux
Terre

La COP 23, les enjeux

Cette semaine démarre la COP23, des enjeux de taille pour les années à venir !

Avant cela, un bref rappel d’histoire :

Tout commence en 1992, à Rio de Janeiro, où plus de 178 pays se rencontrent dans le cadre d’une conférence décennale de l’ONU, sur l’environnement et le développement. 
La prise de conscience des enjeux climatiques est déjà bien présente dans les esprits.
On donne enfin une dimension officielle au développement durable. Il y a une volonté de réduire les émissions de Gaz à effet de serre afin de minimiser l’impact humain sur le changement climatique 
 

La machine est alors lancée : chaque année, les pays ayant signé la convention sur le climat du sommet de Rio se retrouveront pour trouver des solutions concrètes pour lutter contre le changement climatique : c’est la fameuse “conférence des parties” (COP) qui prendra place chaque année dans une ville différente. Des acteurs non gouvernementaux y prendront aussi place (ONG, entreprises, villes, citoyens etc.) afin de représenter au mieux la société qui doit lutter contre le dérèglement climatique.

Revenons en 2017 : Après une année tumultueuse concernant les catastrophes naturelles, les problématiques liées au réchauffement climatique sont d’autant plus d’actualité.  

En effet, le bilan de cette année est désastreux : un ouragan aux Antilles, des feux au Portugal et en Californie, une longue sècheresse en Afrique de l’Est. Selon le Programme de l’ONU pour l’environnement (PNUE), l’année 2017 “sera probablement une année record en terme de coût humain, social et économique des catastrophes naturelles”. 
 
Mais cette année 2017 fût également riche en changements de positions.
Alors que la COP23 devait concrétiser les engagements pris par les 168 États ayant signé l’accord de Paris lors de la COP21, une dimension politique apparaît. 

Depuis que les États-Unis ont renoncé à cet accord de Paris, il est désormais primordial lors de la COP 23 de re-confirmer auprès de tous les pays ayant adhéré à cet accord leur volonté de respecter leurs engagements. 
 
L’ambition de la Conférence de l’ONU 2017 sur le changement climatique : viser plus loin, plus vite et tous ensemble.
Elle permettra d’intensifier le dynamisme des villes, États, régions, territoires, entreprises et sociétés civiles qui soutiennent les plans d’action nationaux en faveur du climat mais aussi de mettre en relief l’objectif de température convenu à l’échelle mondiale : limiter à +2°C le réchauffement climatique.                                                                            
Pour résumer, cette 23ème COP devrait réunir 20 000 personnes à Bonn. Plusieurs hauts responsables sont attendus la deuxième semaine, notamment Emmanuel Macron et Angela Merkel. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres sera présent, ainsi que l’ancien maire de New York Michael Bloomberg et le gouverneur de Californie Jerry Brown, deux militants du climat engagés à compenser la défection américaine. 
source 1
source 2