L'offre Coup de Pouce Enr'Cert

Dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), Enr'Cert vous propose, au travers de son outil Enr'Cert, de mettre en place les offres COUP DE POUCE CHAUFFAGE et COUP DE POUCE ISOLATION, à destination des ménages et de leurs bailleurs (ces offres sont à l’initiative du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et ont été mise en place par l’arrêté du 31 décembre 2018, modifiant l’arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d’application du dispositif des certificats d’économies d’énergie et mettant en place des bonifications pour certaines opérations standardisées d’économies d’énergie).

L’objectif de cette opération est d’inciter les ménages à isoler leur comble ainsi que leur plancher mais également de remplacer leur vieille chaudière au fioul, charbon et gaz (hors condensation) par un équipement de chauffage performant et moins énergivore.

Tout le monde est éligible aux offres coup de pouce Isolation & Chauffage d'Enr'Cert !

Dans le cas de revenus modestes, votre prime peut être bonifiée !

L’offre Coup de Pouce Chauffage est conditionnée au remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz (autre qu’à condensation).

Les opérations proposées par Enr'Cert :

COUP DE POUCE CHAUFFAGE

Opérations éligiblesMontant minimal de la prime versée 
REVENUS MODESTES                                      
Montant minimal de la prime versée 
AUTRES REVENUS
Chaudière biomasse
 
4 000 €2 500 €
Pompe à chaleur air/eau 
ou eau/eau
 
4 000 €2 500 €
Chaudière individuelle à haute 
performance énergétique
                                                                         
1 200 €600 €
Appareil indépendant de 
chauffage au bois   
 
800 €500 €
Raccordement à un réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération700 €450 €

CARACTERISTIQUES ET EXIGENCES REGLEMENTAIRES

Installation d'un appareil indépendant de chauffage au bois
En remplacement d’un équipement de chauffage fonctionnant principalement au charbon.

  • L’équipement doit être installé dans une maison individuelle.
  • L’équipement doit être labellisé Flamme verte 7* ou posséder des performances équivalentes.
  • Pour les appareils utilisant des bûches de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égal à 75% et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,12%.
  • Pour les appareils utilisant des granulés de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égal à 87% et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,02%.
  • La concentration en monoxyde de carbone des fumées est mesurée à 13% d’O2.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses », valide à la date d’engagement des travaux.
  • Doit figurer sur le devis et la facture : la dépose de l’équipement existant, l’énergie de chauffage, le type d’équipement déposé.

Installation d'une pompe à chaleur air-eau ou eau-eau
En remplacement d’une chaudière individuelle au fioul, au charbon ou au gaz, autre qu’à condensation, par une pompe à chaleur air-eau eau-eau

  • Selon le règlement (EU) n°813/2013 de la commission du 2 août 2013, l'efficacité énergétique saisonnière (ηs) doit être supérieure ou égale à : 111 % pour les PAC moyenne et haute température 126 % pour les PAC basse température. L’efficacité énergétique saisonnière prise en compte s’entend hors dispositif de régulation.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une pompe à chaleur », valide à la date d’engagement des travaux.
  • Les pompes à chaleur associées à une chaudière à haute performance énergétique pour le chauffage des locaux ou les pompes à chaleur utilisées uniquement pour l’eau chaude sanitaire ne sont pas éligibles à la prime coup de pouce.
  • Doit figurer sur le devis et la facture : la dépose de l’équipement existant, l’énergie de chauffage, le type d’équipement déposé

Installation d'une chaudière biomasse
En remplacement d’une chaudière individuelle au fioul, au charbon ou au gaz, autre qu’à condensation, par une chaudière biomasse neuve de classe 5.

  • L’équipement installé respecte les seuils de rendement énergétique et d’émissions de polluants de la classe 5 de la norme NF EN 303.5.
  • L'équipement doit être installé dans une maison individuelle.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses », valide à la date d’engagement des travaux.
  • Doit figurer sur le devis et la facture : la dépose de l’équipement existant, l’énergie de chauffage, le type d’équipement déposé.

Installation d'une chaudière individuelle à haute performance énergétique
En remplacement d’une chaudière individuelle au fioul, au charbon ou au gaz, autre qu’à condensation, par une chaudière au gaz à très haute performance énergétique.

  • L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière seule pour le chauffage des locaux doit être supérieure ou égale à 92%. L’ETAS pris en compte s’entend hors dispositif de régulation.
  • La puissance thermique nominale de la chaudière doit être inférieure ou égale à 70 kW.
  • La chaudière doit être équipée d’un régulateur de classe IV, V, VI, VII ou VIII.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une chaudière condensation ou micro-cogénération gaz ou fioul », valide à la date d’engagement des travaux.
  • Doit figurer sur le devis et la facture : la dépose de l’équipement existant, l’énergie de chauffage, le type d’équipement déposé.

Raccordement réseau de chaleur

Pour être éligible à la prime Coup de pouce chauffage, le raccordement à un réseau de chaleur doit être en conformité avec les caractéristiques techniques suivantes :

  • Substitution d’une chaudière collective à combustible par un raccordement à un réseau de chaleur. Les travaux de remplacement doivent être effectués conformément à la fiche d’opération CEE BAR-TH-137 en vigueur;
  • Le réseau de chaleur doit être alimenté en majeure partie par des énergies renouvelables ou de récupération;
  • Seules les habitations collectives existantes n’ayant jamais été raccordées à un réseau de chaleur sont admissibles à la prime Coup de pouce chauffage.

COUP DE POUCE ISOLATION

Opérations éligibles Montant minimal de la prime versée 
REVENUS MODESTES                                      
Montant minimal de la prime versée 
AUTRES REVENUS
Isolation des combles et toiture
                                                                          
20 €/m210 €/m2
 Isolation de planchers bas
 
20 €/m210 €/m2

CARACTERISTIQUES ET EXIGENCES REGLEMENTAIRES

Isolation des combles ou des toitures

  • La résistance thermique R de l’isolant doit être supérieure ou égale à 7 m².K/W pour l’isolation des combles perdus et supérieure ou égale à 6 m².K/W s’il s’agit d’une isolation de rampants de toiture.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les toitures-terrasses, les planchers de combles perdus, les rampants de toiture et les plafonds de combles », valide à la date d’engagement des travaux.
  • La résistance thermique est évaluée selon la norme NF EN 12664, la norme NF EN 12667 ou la norme NF EN 12939 pour les isolants non réfléchissants. Pour les isolants réfléchissants, il s’agit de la norme NF EN 16012+A1.
  • Le professionnel effectue, au plus tard avant l’établissement du devis, une visite technique afin de valider la faisabilité de la mise en place de l’isolant dans les combles ou en toiture du logement.
  • Les travaux d’isolation des combles ou de toiture sont susceptibles de faire l’objet d’un contrôle de leur bonne réalisation par un organisme d’inspection accrédité, mandaté par le signataire de la charte.

Isolation d'un plancher bas

  • La résistance thermique de l’isolant doit être supérieure ou égale à 3 m².K/W.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas », valide à la date d’engagement des travaux.
  • L’isolant doit être mis en place sur ou sous un plancher bas situé sur un vide sanitaire, sur un passage ouvert ou sur un sous-sol non chauffé de votre logement.
  • L’isolation d’un plancher bas sur terre-plein n’est pas éligible à la prime énergie.
  • Le professionnel valide la faisabilité du projet de mise en place d’un isolant en plancher bas dans votre logement en effectuant une visite technique avant établissement du devis (obligatoire pour tout devis signé à compter du 1er avril 2019 pour être éligible à la prime énergie).
  • La résistance thermique de l’isolant doit être évaluée selon la norme NF EN 12664, NF EN 12667 ou NF EN 12939 pour les isolants non réfléchissants, et selon la norme NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants.
  • Les travaux d’isolation des planchers bas sont susceptibles de faire l’objet d’un contrôle de leur bonne réalisation par un organisme d’inspection accrédité, mandaté par le signataire de la charte.

Qui peut bénéficier de la prime COUP DE POUCE ?

Propriétaire ou locataire, tout le monde peut en bénéficier. En effet, il n’y a pas de conditions de revenus pour l’obtention de la prime énergie coup de pouce chauffage ou isolation d'Enr'Cert ! Cependant, votre prime peut être bonifiée en fonction du niveau de revenus du foyer.
Le barème national des conditions de ressources

cee-faire

L'offre d'Enr'Cert

Enr'Cert travaille avec un réseau d'artisans de confiance. L'ensemble des artisans du réseau Enr'Cert sont soumis à une charte qualité, afin de vous proposer des travaux de solutions clés en main, pour une rénovation énergétique performante.

L'objectif de cette opération Coup de Pouce est d'accompagner les ménages dans la réduction de leur consommation d'énergie, grâce à des solutions innovantes pour le financement de travaux d'économies d'énergie. La prime énergie Enr'Cert est également un levier de lutte contre la précarité énergétique, grâce à la bonnification de la prime énergie pour les ménages aux revenus modestes.

Acteur majeur de l'efficacité énergétique, depuis 2011, Enr'Cert accompagne les professionnels et particuliers dans leurs initiatives de réduction de consommation énergétique.

Les aides cumulables

De nombreuses aides sont cumulables à la prime coup de pouce chauffage et isolation d'Enr'Cert.

  • TVA à 5,5%
  • Chèque énergie
  • La prime énergie
  • L'éco-prêt taux zéro
  • Coup de pouce - Chauffage
  • Coup de pouce - Isolation
  • Crédit d'impôt pour la transition énergétique
  • Coup de pouce
  • Ma Prime Rénov

Politique qualité Coup de Pouce

En tant que signataire des chartes coup de pouce chauffage et isolation, Enr'Cert s’engage à :

Mettre en place une politique de contrôle sur site des opérations d’isolation des combles ou toitures et planchers bas. Ces contrôles sont conduits par un organisme de contrôle accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17020 applicable en tant qu’organisme d’inspection de type A pour le domaine 15.1.5 « Inspection d’opérations standardisées d’économies d’énergie dans le cadre du dispositif de délivrance des certificats d’économies d’énergie » par le COFRAC.

Signaler aux organismes de qualification et de certification RGE tout manquement manifeste au règles de l’art ou de non qualité manifeste relevé par l’organisme de contrôle. Enr'Cert demandera des mesures correctives en cas de problème détecté lors des contrôles.
 

Comment optimiser la consommation énergétique de votre logement ?

Afin d'avoir une rénovation énergétique performante, il faut que cette dernière soit globale ! Il existe deux stratégies de rénovation globale : 

1.Rénovation par étape
C'est le fait de réaliser un seul type de travaux à la fois. Bien qu'elle soit plus performante qu'une rénovation partielle, elle présente plusieurs inconvénients comparés à la rénovation complète globale, et souvent source d'erreur comme : changer sa chaudière avant de bien isoler son logement.

2. Rénovation complète globale

Réalisez vos travaux dans le bon ordre et par étape. Chaque étape est dépendante de la précédente et toutes les opérations sont complémentaires.

1- L'isolation 
Une rénovation énergétique efficace commence par l’isolation. Un foyer mal isolé c’est jusque 30% de déperdition de chaleur. Une bonne isolation permet de réduire les besoins en énergie du foyer

2- La ventilation 
Une fois l’isolation faite, il faut se pencher sur la ventilation. Le but étant d’assurer un bon renouvellement de l’air pour éviter “ l’effet thermos ”

3- Le chauffage 
Une fois que le foyer est optimisé en termes d’isolation et de ventilation, la question du chauffage se pose. On s’occupe du système de chauffage en dernier parce qu’il dépend des deux étapes précédentes.

4- La régulation 
Pour contrôler votre consommation en énergie et l’optimiser selon vos besoin à tout moment de la journée, vous pouvez installer des dispositifs de régulation en complément des autres travaux.

COUP DE POUCE THERMOSTAT

Enr'Cert est signataire de la charte d’engagement « Coup de Pouce Thermostat avec régulation performante » applicable depuis le 25 juin 2020.

Ce dispositif vise à stimuler l’usage, par les propriétaires ou gestionnaires de logements équipés d’un système de chauffage individuels, de dispositifs de pilotage des consommations d’énergie.

  • Notre objectif 
    Vous encourager à effectuer des travaux d’économie d’énergie en vous versant une prime avantageuse.  
     
  • Quel montant de prime ? 
    ENR’CERT vous fait bénéficier d’une prime unique de 150€ par logement quel que soit votre situation économique et la zone climatique où vous vous situez.
     
  • En quoi consiste l’opération de travaux ? 
    Il s’agit de faire installer, par un professionnel, dans un logement doté d’un système de chauffage individuel (chaudière, pompe à chaleur, radiateur électrique, etc) d’un équipement de programmation par intermittence (thermostat programmable).
     
  • Comment ça marche ?

Vous êtes actuellement doté d’un système de chauffage avec boucle d’eau chaude, et vous souhaitez installer un système de programmation par intermittence avec une régulation de température de classe VI, VII ou VIII ; 

OU

Vous êtes actuellement doté d’un système de chauffage individuel sans boucle d’eau chaude, et vous souhaitez installer un système de programmation par intermittence avec une régulation automatique par pièce ou, si cela est justifié, par zone de chauffage. 

Vous êtes intéressés par notre offre ? Contactez-nous !

 

COUP DE POUCE RENOVATION PERFORMANTE

 

Enr’Cert est signataire de la charte Coup de Pouce Rénovation Performante d’une maison individuelle, mise en place par le Ministère de la Transition Ecologique à travers la fiche d’opération standardisée CEE BAR-TH-164 « Rénovation globale d’une maison individuelle (France métropolitaine) » et le Coup de pouce  « Rénovation performante d’une maison individuelle » du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie.

L’objectif de cette opération est d’accompagner les propriétaires de maisons individuelles en France métropolitaine dans leur projet de rénovation globale et ainsi améliorer la performance thermique de leur logement et en réduire drastiquement la consommation d’énergie.

Ces travaux nécessitent d’être réalisés dans un ordre précis, chaque étape étant dépendante de la précédente et toutes les opérations étant complémentaires.


Les critères d’éligibilité au Coup de pouce

Le bouquet de travaux de rénovation globale peut concerner

·       L’isolation de l’enveloppe de la maison ;

·       La ventilation ;

·       Le chauffage ;

·       La production d’eau chaude sanitaire ;

·       Les systèmes d’automatisation et de contrôle du bâtiment.

Afin de bénéficier du financement, il est obligatoire de réaliser au moins un geste d’isolation thermique couvrant au moins 75% de la surface totale de la partie à isoler dans le logement, parmi les trois catégories suivantes :

·       L’isolation des murs donnant sur l'extérieur (isolation par l’intérieur ou par l’extérieur)

·       L’isolation des toitures (isolation en toiture-terrasse, en rampant de toiture ou en plafond de comble)

·       L’isolation des planchers des combles perdus et des planchers bas

Les travaux doivent impérativement permettre d’obtenir :

·       Un gain énergétique d’au moins 55% par rapport à la consommation avant travaux sur les usages chauffage, refroidissement et production d'eau chaude sanitaire ;

·       Une consommation après travaux inférieure à 331 kWh/m2.an.

Les travaux ne doivent pas conduire, hors raccordement à un réseau de chaleur, à :

·       L’installation de chaudières consommant du charbon, du fioul ou du gaz autres qu'à condensation ;

·       Une hausse des émissions de gaz à effet de serre du logement.

Les travaux peuvent être engagés jusqu’au 31 décembre 2025 inclus, et doivent être achevés au plus tard le 31 décembre 2026.

 

La démarche de rénovation

Dans le cadre de la charte Coup de Pouce, plusieurs étapes sont essentielles pour bénéficier de la prime énergie :

·       Audit énergétique : le ménage devra réaliser un audit énergétique afin de qualifier la performance thermique du logement. A la suite de cet audit, une étude énergétique devra être remise avec la préconisation de plusieurs parcours de travaux. Cet audit énergétique peut être financé par MaPrime’Rénov.

·       Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) : une offre d’assistance à maîtrise d’ouvrage doit être proposée au ménage afin de l’accompagner tout au long des travaux, notamment sur le choix des options techniques, la sélection des professionnels, le suivi des travaux et leur réception.

·       Financement des travaux : les projets de rénovation globale peuvent être ambitieux et donc nécessiter de mobiliser plusieurs aides à la rénovation énergétique. Enr’Cert proposera une offre de financement visant à couvrir l’ensemble du coût des travaux, notamment par le biais de partenaires bancaires pour la mobilisation de prêts pour les ménages souhaitant financer le reste à charge.

·       Contrôle des travaux : les opérations relevant de la fiche d’opération standardisée BAR-TH-164 seront contrôlées par un organisme de contrôle accrédité avec une visite sur place afin d’en confirmer la conformité, préalablement au dépôt de demandes de CEE auprès du Pôle national des certificats d’économies d’énergie (PNCEE).

 

La prime pour vos travaux de rénovation globale

La prime versée est calculée selon les critères suivants :

·       Le taux de gain énergétique entre la consommation avant-travaux et la consommation post travaux du logement ;

·       La surface du logement ;

·       Le système de chauffage remplacé et installé.


Ménages modestes

Les travaux concernent :Par un nouveau système comprenant un taux de chaleur renouvelable ≥ 50%Par un nouveau système comprenant un taux de chaleur renouvelable ≤ 50%
Le changement d’un équipement de chauffage au charbon ou fioul autres qu’à condensation           500€/MWh400/MWh
Autres 300/MWh250/MWh



Ménages classiques
 

Les travaux concernent :Par un nouveau système comprenant un taux de chaleur renouvelable ≥ 50%Par un nouveau système comprenant un taux de chaleur renouvelable ≤ 50%
Le changement d’un équipement de chauffage au charbon ou fioul autres qu’à condensation           400€/MWh300/MWh
Autres 200/MWh150/MWh


Vous êtes un particulier et souhaitez réaliser des travaux de Rénovation Globale ? Contactez-nous ici 

Vous êtes un professionnel et faites de la Rénovation Globale ? Contactez-nous ici !